Etude et exécution de projets et programmes

Dans le cadre de l’appui au dispositif de suivi évaluation des projets et programmes, une convention de partenariat existe avec certains projets ce qui a permis leur accompagnement dans tout le processus de mise en œuvre des programmes. Il s’agit entre autre de :

PROM’ART DIOURBEL : planification stratégique en 2004 et planification opérationnelle (atelier de lancement). Deux auto-évaluations réalisées en 2005 et 2006.

PROMACESS :  Elaboration  du  dossier,  atelier  de  lancement  et  exécution  de  trois  auto  évaluation  et  une évaluation d’impact socio-économique à un an de la fin Janvier Février 2007.

PROM’ART PODOR MATAM : réalisation de trois auto évaluations et de l’étude d’impact socio-économique à la fin du projet Juin Août 2006.

Programme de Renforcement Technique du CEAS : Planification stratégique, atelier de lancement, deux auto évaluations et l’évaluation externe (juin 2007).

Programme de Promotion de l’Artisanat au Nord-Ouest du Burkina basé à Gourcy ProPANO/BF (9 provinces). Réalisation de quatre auto-évaluations et d’une étude d’impact socio-économique.

Programme de promotion de l’artisanat à l’Ouest du Burkina basé à Dédougou PARTOU (4 provinces). Réalisation de trois auto-évaluations.

Programme de Promotion de l’Artisanat au Burkina FASO : Elaboration du programme consolidé des projets artisanaux au Burkina et développement de la stratégie FPA (Fonds de Promotion de l’Artisanat comme option stratégique dans tous les projets artisanaux).

Des micros projets et projets sont actuellement exécutés par Performance Afrique.

Projet de Renforcement techniques dans les domaines de l’Artisanat, de l’Agro transformation et de l’agro écologie. Dans  un  équilibre socio-économique et  écologique  durable,  la  finalité  du  PRTA3  est  de

contribuer  à  la  réduction  de  la  pauvreté  par  une  professionnalisation  des  acteurs  intervenant  dans  les  trois domaines (partenariat avec CEAS).

Projet  de  reboisement  de  la  mangrove dans  le  Boudié  et  le  Balantacounda,  Casamance  financé  par Nouvelle Planète.

Plusieurs micro-projets (au moins 3 par an) avec la Fondation Nouvelle Planète.

Tous les bénéficiaires encadrés grâce à Nouvelle Planète sont formés en GERME1

Programme d’alphabétisation et d’apprentissage des métiers pour la lutte contre la pauvreté le PALAM, Performance Afrique est ici en tant qu’opérateur technique :

Les objectifs réalisés dans le cadre du LALAM sont

  • Formation qualifiante et insertion de 750 jeunes de 15- à 24 ans
  • Amélioration des compétences techniques et des revenus de 2950 femmes travailleuses analphabètes âgées de 24 à 49 ans.
  • Formation en  GERME  1  des  1475  femmes  formées  techniques  et de 680  jeunes  formés  dans  les unités Encadrement techniques et suivi des micros entreprises créent plus d’une centaine.